La BB67001 de
Jouef


Présentation

J'avais depuis longtemps dans ma vitrine cette locomotive diesel de Jouef achetée ou récupérée pour quatre sous.  Comme elle dormait et qu'un gamin désirait démarrer en digital pour pas cher je décidait de la transformer avec un décodeur de récupération en l'occurrence un T121 de Kuehn.

Principaux problèmes de cette machine :  une prise de courant uniquement sur le bogie avant, un moteur un peu anémique et un certain manque de lest.

Amélioration prise de courant

Avant de commencer la digitalisation il fallait vérifier que cette machine puisse fonctionner déjà correctement en analogique. Je commençais donc à la modifier un peu. D'abord un bon nettoyage des roues du bogie avant. Pour cela j'emploie un grattoir en fibre de verre de bureau.

Une fois les roues et les palpeurs bien nettoyé c'est déjà mieux mais on peut améliorer encore. Comme le bogie moteur n'a qu'un essieu moteur, le second est libre et peux servir à la prise de courant. Pour cela j'emploie des lamelles récupéré sur les K7 audio. Voici le montage juste collé pour l'instant. Par la suite deux vis viendront assurer une meilleure fixation.

Le moteur

Nouvel essai en analogique avec un petit transformateur et c'est déjà beaucoup mieux avec 6 roues pour prendre le courant. Il reste à voir maintenant le moteur. Après démontage et rattrapage du jeu par une rondelle, sa fixation est amélioré. Un peu d'huile et il est déjà bien moins bruyant. Du lest a aussi été ajouté au centre de la machine pour améliorer la prise de courant.

Pose du décodeur

Il est placé derrière le bogie avant.

Passons à la digitalisation. Voir le schéma ci-dessous. Pas de difficulté particulière car ce n'est pas la place qui manque pour faire les raccords de fils. Bien vérifier qu'en tournant le bouton vers l'avant ou à droite la loco va bien en avant. Si ce n'est pas le cas inverser les fils moteurs.

Schéma du câblage

Petit rappel pour le branchement. Il y a une norme et elle est à respecter pour un fonctionnement correct.
Fil rouge = prise de courant roue droite
Fil noir = prise de courant roue gauche
Fils orange et gris = bornes moteurs
Fil blanc = à brancher à la lampe ou LED avant
Fil jaune = à brancher à la lampe ou LED arrière
Fil bleu = masse positive des lampes avant et arrière

Après essai cette fois en digital la loco a de bonnes performances au ralenti. Sans vouloir prétendre à celui d'un moteur Roco, celui de Jouef ne s'en sort pas trop mal. 

Eclairage par LED

Reste maintenant l'éclairage. A la place des conduits en plastique j'ai mis deux LED blanches montées en série avec une résistance de 470 Ohms. Comme il n'y a qu'un éclairage à l'avant celui-ci est permanent quelque soit le sens de marche mais commandé par la touche "*" de la Lokmaus ou F0 de l'Intellibox. Pour cela il faut mettre la valeur +1 au bit 0 du CV56 soit en règle générale la valeur 7 si on veut conserver la compensation de charge.

 Et voici le résultat sur la voie de nuit. De quoi éclairer loin dans les tunnels.

 Voilà, pour une trentaine d'euros vous pouvez avoir à bon compte une loco digitale. Sans compter qu'après essai elle passe très bien sur la voie Roco Line code 83 de Roco.