Digitaliser la GP-40 Atlas
avec un décodeur N020 de Kuehn

J'ai adopté l'échelle N pour pouvoir mettre plus facilement en application les possibilités du digital et aussi le matériel USA pour une question de prix. J'ai du modifier certaines locomotives diesels vendues sans décodeurs.

La particularité des locomotives Atlas est d'être vendues en deux versions : "DCC Ready", c'est à dire prête à recevoir un décodeur, quoique chez les américains cela signifie changer la platine ou "With DCC" c'est à dire équipée d'origine d'un décodeur.

Je vais essayer de décrire avec des photos la modification d'une de ces locomotives pour laquelle il n'est pas prévue de décodeur : la GP-40 #669 de chez Atlas. Cette locomotive ayant été acquise bon marché, le jeu en vaut la chandelle. De plus cela me permet de me faire la main pour d'autres modifications. J'ai décidé de monter un décodeur de la marque Kuehn.

La GP-40 Atlas ( 640x480 )

 

GP-40 et décodeur N020 - 800x600 La question est : Comment faire rentrer un décodeur dans un loco si petite. Le principal problème de ces locos américaines est l'étroitesse des capots. Heureusement que le décodeur N020 de Kuehn mesure en largeur 9,3mm qui est la largeur intérieur des capots.
Pour mémoire la taille de ce décodeur est 12x9,3x3,3 pour une puissance de 0,5A.
Voir en bas de page les caractéristiques du nouveau N025 à compensation de charge.
Schéma N020 Voici la connexion du décodeur N020. Vous pouvez mieux comprendre le câblage des feux et du moteur.
 

Passons maintenant aux choses sérieuses...
 

Caisse et châssis - 800x600 Séparation - 800x600 L'ensemble des pièces - 800x600
Séparation caisse et châssis Démontages vis d'assemblage Toutes les pièces.

D'abord séparer la caisse du châssis en soulevant celle-ci. Elle est simplement maintenu pas 2 petits crans. Débloquer et retirer les 2 vis et écrous. Les 2 bogies vont certainement tomber d'eux-mêmes. Retirer à l'avant et à l'arrière les circuits porteurs de diodes jaunes pour l'éclairage.
Pour démonter le moteur, insérer un tournevis fin pour décliper sur chaque demi-flasque de châssis le support. Retirer les cardans avant et arrière.
 

Le moteur Atlas 5 pôles - 800x600

Pour l'anecdote voici le moteur tel qu'il se présente : moteur 5 pôles hélicoïdal et deux volants d'inertie. On aimerait trouver cela sur les modèles européens qui pour un prix 3 à 4 fois plus cher ne sont pas aussi bien équipés.
Partie à supprimer - 800x600 Assembler les 2 demi-flaques avec les vis et écrous. Avec une limes, enlever à l'arrière de la locomotive, environ 2mm de matière pour gagner de la place pour loger le décodeur sous la platine époxy. N'ayez crainte, cela ne pénalisera pas le rendement de masse de votre engin.
Suppression des bossages - 800x600 Pendant que le châssis est démonté, supprimer les 2 bossages qui servait à la prise de courant des bornes du moteur. Cet espace libéré servira à faire passer les fils.
Présentation du décodeur - 800x600 Assembler les 2 demi-flasques avec les entretoises d'isolation. Mettre en place la platine d'éclairage et vérifier que le décodeur trouve sa place dessous. Les fils sortent par l'arrière et seront rabattus sous la platine. Normalement tout passe très bien. Sur la photo les bossages ne sont pas encore supprimés.
Alimentation moteur - 800x600 Souder les fils d'alimentation gris et orange du moteur sur les bornes de celui-ci. Protéger les bornes du châssis par un morceau d'adhésif isolant d'électricien. Fixer soit sur le châssis ou les bornes du moteur afin d'empêcher que celle-ci ou les soudures ne viennent en contact avec la masse ce qui pourrait conduire à la destruction du décodeur.
Préparation platine - 800x600 Sur les 2 platines support de diodes, avec une lime ou une meule abrasive, enlever la matière à l'intérieur de celle-ci pour pouvoir faire passer les fils. Par la suite sur la platine arrière, la diode jaune est supprimé dans l'attente d'une diode blanche ou d'une ampoule.
Premier essai - 800x600 Déjà on peut remonter le châssis pour pouvoir tester le branchement moteur et vérifier s'il n'y a pas de court-circuit. Pour cela brancher les fils rouge et noir du décodeur à une source de courant. Même une pile 9 volts peut suffire pour un premier test. Sinon deux pinces crocos provenant de la source digitale font aussi l'affaire.
Souder sur la platine AR- 800x600 Si tout est OK, vous pouvez procéder à la soudure des fils de prise de courant sur la platine arrière des feux. Je rappelle que le fil rouge se soude coté droit de la machine et le fil noir coté gauche.
Avant - 800x600 La partie avant n'est pas encore câblée. Il faut remplacer la diode jaune par une blanche ou une ampoule. Faire passer les fils blanc et jaune entre les 2 demi-flasques. Il y a suffisamment de place pour cela.
Diode blanche à l'AV - 800x600 Sur la platine AV d'éclairage, la diode jaune d'origine a été remplacée par une diode blanche de récupération. Il reste la résistance à changer.
 

 
Vous pouvez tester la locomotive sur le réseau. En comparaison la GP-40 à gauche avec une SD-35 à droite. La diode blanche de la GP-40 n'éclaire encore pas à son maximum
 
DERNIERE NOUVELLE : Kuehn annonce un nouveau décodeur pour le N, le T025 multiprotocole
Dimensions : 11,5x8,8x3,1mm
Principales caractéristiques : 0,8A - Compensation de charge, programmation 14,24,128 crans, compatible DCC/Motorola ( sous réserve de traduction )
 

24/10/2016 - J'ai acquis dernièrement une RS-1 de Atlas qui n'est pas prévue DCC Ready. C'est pourquoi je remet en ligne la modification de cette GP-40 qui est identique à digitaliser. Elle servira de locomotive de manoeuvre sur la ligne Remiremont-Cornimont.

Au boulot...


Home