Les modules On30


Présentation
- Le projet
- Construction des modules
- Le pont tournant Frateschi
- La voie

- L'assemblage des modules
- Installation de la centrale Roco
- Montage de la voie
- La pose des moteurs Tortoise
- Panneaux de fond, pieds et finition faces avant.

Voici la description par le détail de la construction de modules pour présenter ce matériel. D'abord définit le cahier des charges :

- Modules de dimensions réduites devant entrer dans un véhicule familial de tourisme.
- Etre raccordable lors d'expos avec d'autres participants.
- Matériel pilotable en digital.

De ce qui suit les modules feront 100cm par 40cm de profondeur. Il devront respecter une norme définie. Ce sera celle du groupe CACTUS. Il sera exploité par une centrale Roco.

Le projet

Une première ébauche de plan est fait sur Raily.

Sept aiguillages sont défini dans ce projet et surtout un pont tournant. Ce sera d'ailleurs le Frateschi modifié.

Construction des modules

Après achat chez un débiteur de bois de 3 panneaux de 100x40cm et 6 de 100x15cm, l'assemblage peut commencer.

Rien de particulier. Respecter les cotes de la norme CACTUS.
 

Collage du plateau sur un tasseau de 20x20

 

Le module dessous

 

Le module terminé

 

Les tris modules sont terminés. la prise UTP est en place ainsi que le pont tournant.

 

Premier assemblage

 

Le pont tournant Frateschi

Il servira à tourner les locos sur le réseau. Comme il n'est pas assez long pour la 2-6-0 il est rallongé en changeant les profilés de rails. En plus il est repris en ajoutant des renforts de pont comme sur ceux en bois des compagnies forestières privées.

 

Les rails laiton sont arrachés

 

Les nouveaux rails plus long en place

 

La 2-6-0 passe désormais

 

En compagnie du Motive Power

 

Pour retirer les rails, aller doucement en faisant attention de ne pas arracher les crampons. Pour remettre les nouveau en place il faut les biseauter un peu et les huiler légèrement. Ainsi ils prennent mieux leur place.

La pose des renfort en bois ne posent pas de difficulté. Il sont en balsa de 5x5. Le plancher est aussi en balsa de 15/10. avec une pince j'ai coupé les contre rails intérieurs.

 

Découpe du faux rail intérieur Pose des longerons
Le renfort central en place Pose des haubans... en élastique noir
Mise en place provisoire sur la fosse Réglage de l'entrée
 

La voie

Après avoir hésité sur le choix de construire moi-même ma voie, j'ai quand même décidé de l'acheter. Se sera de la Peco Oe. C'est pour ce type de matériel ce que l'on peut trouver en France le plus facilement.

Voici en comparaison un aiguillage HO et un Oe. On voit très bien la différence de travelage. d'un autre cot le rail est du code 100 comme le HO. Il existe des voies plus fines en code 83 ou 70 mais uniquement aux USA.

Une chose me choque à cette échelle c'est le travelage des aiguilles mobiles. je vais les modifier en les remplaçant par du circuit cuivré sur époxy. je vais en même temps en profiter pour améliorer la conductivité électrique. ces aiguillages sont destinés à être commandé par des moteurs Tortoise.
 

Pendant la soudure de la traverse... La traverse mobile soudée
Pont des rails intérieur et extérieur qui sont ensuite coupés. Pont du coeur coupé aussi et fil soudé
Avant et après modif Les six aiguillages sont prêts.
 

L'assemblage des modules

Chaque module est percé d'un trou de 8mm qui sert à la fixation par vis+écrou. Une découpe rectangulaire permet le passage des connecteurs du bus traction.
 

 

Installation de la centrale Roco

La commande du réseau se fait en digital par une commande Roco Lokmaus ou Multimaus. Pour cela un feeder de 1,5mm² est fixé d'un bout à l'autre du module sur des crochets. Toutes les prise de courant se feront sur ce feeder par piquage direct.

L'alimentation de l'ampli 10764 de Roco est fait par un transfo d'halogène 12V/60VA. Ainsi pas de risque pour les ampoules ou fumigènes car la tension sur le voie ne dépasse pas 14,5V mesuré avec un volmètre.
 

 

Le câblages des modules avance. La commande du pont est digitalisée par un décodeur de récupération Digitrax en provenance d'une ancienne loco.
 

 

Le branchement des Lokmaus en réseau se fait sur des prises UTP de NCE fixées en façade. La liaison est par un câble RJ12.



Montage de la voie

Le plan de début a un peu évolué. Ainsi 6 aiguillages sont utilisés. De plus pour l'exposition du 13/14 octobre un retour avec voies d'évitement est prévu.

La pose des moteurs Tortoise

L'alimentation des Tortoise est faite par un transfo Faller en AC de 16V/12VA. C'est très suffisant pour ces moteurs qui consomment 50mA en déplacement. Le courant est redressé en sortie par deux diodes 1N4002. Deux fils partent ainsi aux interrupteurs et il y a un fil pour le retour commun. La commande est fait en façade par un inverseur. Cet inverseur est juste fixé dans un trous de 6mm.

Pour commander les aiguillages il faut percer un trou de 8mm à l'aplomb de la traverse mobile et un trou de 2mm pour le passage du fil du coeur d'aiguille. Ensuite par en dessous, en utilisant le gabarit fourni avec les moteurs, pointer les trous servant à fixer le moteur. Puis monter le moteur et câbler.
 

 

Panneaux de fond

Rien de particulier. Dans mon cas il s'agit de CTP de 5mm de récupération déjà peint en bleu clair. chaque panneau fait 100x45. 30cm dépassent au dessus du module. Ils sont fixés par vis et écrous papillon à l'arrière.

Ensuite des pieds de 1m en 4x4 sont fixés par vis au bout de chaque module.

Puis mise en peinture de la face avant des modules (peinture noire mate acrylique Ripolin). Ensuite pose de rideau provisoirement par des bandes de Velcro.
 

 

Remarquer sur la photo les inters encastrés dans la face avant.

 

Mes visites