Téléthon 2002


Le Téléthon 2002 est terminé. Celui-ci m'a permit de participer une journée à la quête pour les maladies génétiques.
Merci à ceux qui m'ont aidé en me prêtant du matériel Rocoline pour cette journée.
Voici donc le bilan de ma participation et des outils et matériels donc j'ai pu disposer.

6/7 décembre 2002. Dans toute la France se déroule le Téléthon. Pour la ville de Mandeure, les dirigeants m'ont demandé de faire quelque chose en particulier avec le train et ma caméra. J'ai donc accepté de prêter mon matériel.

Réception et inventaire :

J'ai construit le réseau à partir des éléments suivants :

  • Droit G1 : 48

  • Droit G2 : 8

  • Courbes R2 : 36

  • Courbes R4 : 12

  • Aiguillages Gauche W15 : 2

Avec cela et le logiciel Raily, j'ai élaborer plusieurs schémas dont un que j'ai retenu et qui faisait 5,50x1,50 mètres pour un développement de 18,50 mètres. Avec le logiciel j'ai vérifier qu'en simulation 3D un train mettait 1mn30 pour faire un tour complet.

Schémas Raily Vers. 4 800x290

J'ai ensuite imprimé ce plan au 1/10 en A3 à plusieurs exemplaires qu'il ne me restait plus qu'à distribuer aux amis qui devait m'aider à construire le réseau.

Préparation du matériel digital

La veille au soir, j'ai fabriqué un faisceau avec 4 prises DIN en sortie pour connecter 4 Lokmaus 10750 de Roco sur l'Intellibox. Cela m'a pris une heure de temps. Mais je ne pouver tester le matériel. Tant pis, j'avais déjà un adaptateur 10755 pour brancher 2 Lokmaus 10750. Je verrais bien.

prise 4 connecteurs 640x480

Montage du réseau

7 heures du matin sur place. Déjà une partie des 8 tables prévues avaient disparues, subtilisées par d'autres participants. Il a fallu presque se facher pour les récupérer et encore pas toutes d'où une adaptation de dernière minute mais tout est rentré dans l'ordre.

Montage du réseau bien aidé par le plan et les amis. Cela n'a demandé qu'un petit quart d'heure. Branchement de l'Intellibox et raccordement au réseau sur un seul rail. Est-ce que cela sera suffisant ?

Premier tour de roues de la BR215 Roco et pas de problème d'alimentation. Décidément le fait d'avoir une voie qui se verrouille sans jeu et un bon éclissage permet une bonne continuité électrique sans problème.

Partie gauche 640x480

Il est 8h00. Ouverture de la salle et premiers test en vrai grandeur. Les grandes personnes essaient le maniement d'une loco avec la Lokmaus. Bonne impression.

Pendant ce temps, le collègue fini d'installer sa télé et moi je branche le récepteur caméra. Il est temps de sortir de sa boîte l'autorail Lima avec la caméra embarquée. J'ai prévu de mettre en pousse un deuxième autorail motorisé car le premier avec un seul essieu moteur dans les courbes serrées peine un peu. La programmation en unité couplée se fait normalement. La réception est satisfaisante et sur le thème "Pilotez votre train directement dans la cabine", la journée Téléthon peut commencer.

Pilotage avec lokmaus

Dans la matinée le nombre des personnes augmentent et une seule Lokmaus ça ne suffit plus pour piloter un train. Je branche donc mon connecteur pour 4 Lokmaus. l'Intellibox ne bronche pas signe qu'il n'y pas pas de court-circuit. Je sort les Lokmaus de la boîte et j'en branche 4. Je programme l'autorail-caméra plus 2 locos et déjà 3 personnes peuvent piloter simultanément. Par la suite je vais brancher un total de 5 Lokmaus dont 4 seront vers le public et une vers moi. J'ai en plus la possiblité de reprendre en main à partir de l'Intellibox n'importe quelle machine.

Affluence 640x480

Dans la journée de petits incidents commencent à se manifester. Des coupures de courant que j'attribue au secteur se manifestent. A chaque fois je suis obligé de reprogrammer en couplage les 2 autorails. Puis je compte quand même les machines sur le circuit :

  • Un autorail moteur avec caméra + un autorail moteur en pousse

  • Une A1A68505 Roco avec décodeur Loksound + HP

  • Une BR215 Roco avec décodeur Lenz

  • Une BB63000 Roco avec décodeur Kuehn

  • Une vapeur 230 "Harry Potter" avec décodeur Lenz en attente sur voie de garage avec sa rame.

  • 5 Lokmaus

Ca fait peut-être beaucoup, sans compter que l'alimentation est un block 60VA/12V. J'avais choisi cette tension pour ne pas avoir des locomotives qui tournent trop vite. Qu'a cela ne tienne, je réduis le nombre d'engins à 4 et cela va déjà mieux. Il est certain qu'il faudrait prendre un booster plus puissant pour un régime d'exploitation en continu comme ce jour-là.

On passe à la télé 640x480  L'affiche 640x480  Pupitre de commandes 640x480

Dans la journée j'ai fait tourné les locomotives que j'avais amené en Jouef, Roco et Piko. Dans l'ensemble le matériel s'est bien comporté à l'exeption de l'autorail Lima qui peine dans les petite courbes de 358mm du rayon R2 de Roco ainsi que la "Harry Potter" qui dans les virages serrés si elle arrive trop vite, bascule un peu et s'arrête net avant de redémarrer. Il faudrait peut-être lester le châssis pour abaisser le centre de gravité ou confirmer la prise de courant par le tender. En effet un seul coté prend le courant.

Le pupitre 600x180 

 

Conclusions

Pour une telle manifestation, il est intéressant avec un logiciel comme Raily de pouvoir concevoir à l'avance la construction d'un réseau temporaire. Qui plus est permet aussi d'avoir une simulation.

Pour l'Intellibox à part le déclanchement du disjoncteur en milieu de journée, la fiabilité est bonne. Mais je pense que le réseau d'un amateur particulier n'a pas autant de locos qui tournent 12 heures de suite mais plutôt par intermitance. Auquel cas il faudra lui adjoindre un booster supplémentaire ou est-ce mon alimentation secteur qui se montrait trop faible ?

J'ai apprécié de pouvoir vérifier et reprogrammer les locos sur une voie de service sans interrompre le trafic. Je pensait pouvoir le faire mais je n'avais pas pu le vérifier avant. C'est fait, on peut le faire.

Pouvoir prêter au public et surtout aux jeunes enfant, un matériel de commande comme la Lokmaus est plus sécurisant qu'un pupitre comme l'Intellibox. Et dire que j'ai lu des remarques de certains comme quoi ils n'aiment pas ces gros boîtiers. Je crois qu'ils n'ont pas étudié la notice et toutes les possiblités de ce matériel.

Quand à la voie Rocoline, je pense que pour ce genre de manifestation et malgré son prix, elle est sans contexte ce qui est le mieux. Tenue mécanique et électrique sont là.

La recette de la journée : 65 Euros. A un Euro le tour, ça veux dire que 65 personnes se sont succédées aux pupitres des locomotives. En définitive, l'arguement de la caméra est secondaire.

Quand à l'organisateur du stand, lui même très satisfait, il compte déjà sur moi pour l'année prochaine peut-être sur le même thème.

En tout cas, de nombreuses personnes ont découvert le train et le digital en particulier. J'étais là avec un peu de documentation pour leur expliquer et ils voyaient sous leurs yeux ses possibilités. Je leur ait donné rendez-vous pour le 12 janvier 2003 à la bourse miniature dans une salle voisine.

J'ai aussi participé malgré moi à la semaine de la découverte du train.

A l'année prochaine, peut-être...